Histoire du Qi Gong

LE QI GONG DANS LA TRADITION CHINOISE

 

Au cours de la longue et riche histoire de la Chine, ce que l’on appelle aujourd’hui « Qi Gong » tient une place unique, au carrefour des traditions médicale, philosophique et martiale.

 

Le terme, QI GONG, travail du Qi, utilisé depuis les années 50 pour regrouper l’ensemble des techniques énergétiques, cache des méthodes différentes dans leur pratique ainsi que dans leurs objectifs. Pour l’observateur occidental, ces différences peuvent paraître de simples subtilités entre les centaines de formes de «gymnastique de santé chinoise» qui se ressemblent plus ou moins.

Pour mieux comprendre les enjeux du Qi Gong dans notre monde occidental, il est important de retracer, même brièvement et de manière très imparfaite, l’histoire de ces pratiques au sein des grands courants culturels, qui ont conçu et développé les méthodes que nous utilisons aujourd’hui.

 

Les pratiques énergétiques peuvent  être scindées selon 4 courants principaux :

. le taoïsme,

. la médecine traditionnelle chinoise,

. le bouddhisme

. les arts martiaux.

 

Cette distinction ne peut servir qu’à repérer des jalons de développement des arts énergétiques en Chine.

La réalité est bien plus entre mêlée entre bouddhisme, taoïsme et médecine chinoise.

Les grands médecins des anciens temps possédaient une profonde culture taoïste.

Le courant « chan » du bouddhisme ne puise-t-il pas ses racines dans le taoïsme ? Les grands poètes de la dynastie des Tang n’ont-ils pas été taoïstes puis bouddhistes, mêlant à leur guise l’étude de textes anciens avec une pratique profonde ?

J'ai malheureusement  perdu les références de ce riche texte sur  le Qi Gong  qui suit sur les pages suivante . l'auteur voudra je  l'espère bien me pardonner.